lagaffe_course_escargots

Bon c'est un peu plus complexe entre les différentes versions de Windows.. Mais on est pas si loin de la vérité...



Si l'on peut reprocher à Xp d'être dépassé, plus à la page, pas assez moderne et j'en passe, il est un fait indéniable : Les accès aux partages réseau fonctionnaient plutôt bien. Et ce quelque soit le type de serveur (Windows ou Samba Linux) qui était en charge des précieux dossiers.

Depuis les dernières moutures, il devient fréquent de voir l'explorateur "pédaler" un bon moment dans les arborescences avant de les afficher. Indépendamment du service pack installé ou de la vitesse réseau.
La question est : Why ? Et puis surtout, pourquoi avoir remplacé ce qui tournait rond ?

Comme nous nous sommes entêtés à essayer de comprendre et fixer ces soucis peu productifs, voici, de manière non limitative, nos pistes et quelques solutions...

Note : Les problèmes d'accès réseau ont rarement plusieurs causes (même si cela peut arriver). Les éléments ci-après sont donc à tester l'un après l'autre, individuellement. Ne passez au suivant que si vous avez testé et invalidé le précédent.


Tout d'abord, assurez vous d'avoir une réponse dns locale rapide

  • Les bugs relatifs au temps de réponse dns sont faciles à identifier. Au lieu de passer par la découverte réseau de Seven/Vista, rentrez "\\ip_du_serveur" dans la barre d'adresse d'un explorateur. Si cela fonctionne bien par ce biais, il est possible que votre serveur dns soit trop lent (machine virtuelle vmware ou ancien routeur par exemple), ou que le cache dns de votre Windows soit corrompu.



seven_reseau_1

  • A toutes fins utiles, pour effacer le cache dns de votre Windows (droits administrateur requis), en invite de commande :
# ipconfig /flushdns



  • Au besoin, vous pouvez trouver un serveur dns/dhcp facile (dnsmasq) à partir de cette page.




Désactivez le volet de détails (bas de fenêtre) de l'explorateur

  • Source de nombreux soucis, ce nouveau volet se désactive en une seconde (menu organiser), et souvent les problèmes disparaissent avec lui..


seven_reseau_2

  • La même fenêtre sans le volet du bas :


seven_reseau_3


Autotuning TCP : Ils ont trouvé la foi ! et les utilisateurs les problèmes..


Introduit avec Windows Vista, le principe de l'autotuning TCP est d'optimiser la pile TCP/IP afin d'augmenter les performances réseau.

Entre autres améliorations (heu..), pour le téléchargement répété d'un fichier X, vous noterez une augmentation significative de la vitesse à chaque nouveau téléchargement de ce même fichier.


Exemple comparatif sous Vista / Seven puis sous XP avec le fichier test.zip :

  • Avec un Seven standard, on obtient une vitesse de 5,2 Mo/s au premier download, 6,4 au second et 7,1 au troisième.
  • A l'opposé, le même téléchargement sous XP donnait, dès la première tentative, un score de 7.0 Mo/s. Effectivement.. c'est bluffant..




Commandes utiles :

  • Pour connaitre le status de l’autotuning sur votre Windows (invite de commande administrateur) :
>netsh interface tcp show global


  • Pour désactiver l’autotuning (invite de commande administrateur) :
>netsh interface tcp set global autotuninglevel=disabled


  • Pour le ré-activer (invite de commande administrateur) :
>netsh interface tcp set global autotuninglevel=normal




Serveur Windows (à partir de 2008 Server) et parc réseau hétérogène ? Il est possible de désactiver SMB V2


La version 2 de SMB (Microsoft), introduite avec 2008 Server (et donc Vista /Seven) ne devrait pas poser souci si votre parc est uniquement composé de postes récents sous Seven ou Vista.

En revanche, si ce n'est pas le cas, il est possible de revenir à l'ancien protocole, via la base de registre du serveur 2008 (ou du poste qui partage) :

  • Ouvrez l'éditeur de registre et rendez vous à l'arborescence ci dessous :
HKLM\System\CurrentControlSet\Services\LanmanServer\Parameters


  • Ajoutez une nouvelle valeur "DWORD" (volet de droite) qu'il faut nommer "smb2" (affecter zero pour désactiver, 1 pour activer) :


seven_reseau_4_regedit

  • Un redémarrage sera nécessaire. Plus d'infos à partir de ce lien.




Compression différentielle à distance - Légende urbaine ? Désactivez la fonction RDC.. ou pas..


La compression différentielle à distance ou RDC ( Remote Differential Compression) est décrite sur de nombreux forums comme étant une cause possible de ralentissements réseau.

Nous n'avons pas réussi à reproduire de latence réseau avec cette fonction activée. Ni d'ailleurs en la désactivant..


Pour ceux qui le souhaitent, la fonction RDC se désactive (et se ré-active) via le menu "programmes et fonctionnalités", plus exactement "Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows"

seven_reseau_5



N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et/ou avancées sur ces sujets depuis le topic dédié du forum.