logo_oracle_128 Pour la petite histoire (de gros sous), Virtualbox est, à l'origine, une création de la société Innotek. Cette dernière ayant été acquise par SUN en 2008, lequel a été à son tour racheté par Oracle courant 2009.

C'est donc Oracle qui distribue et maintient aujourd'hui VirtualBox. Pour l'essentiel sous licence Open Source (GPL2), sauf en ce qui concerne certaines options, dont le fameux "Extension Pack" (Licence PUEL) indispensable pour la suite de ce billet.




Virtualbox ne se limite pas aux exemples décrits ci dessous. De nombreux autres systèmes peuvent être virtualisés via ce Logiciel.
Il permet également, dans le cas d'une machine virtuelle Windows, l'utilisation de logiciels disponibles uniquement sur cet OS.
Toutefois, il est l'un des rares à permettre facilement les manipulations qui nous intéressent ici.

Avertissements Importants

  • L'utilisation de Virtualbox pour les mises à jour système de vos appareils n'est pas recommandée
  • Ce tuto se rapporte à l'utilisation de fonctionnalités simples comme la sauvegarde ou la copie de fichiers via Itunes ou TomTom Home
  • Ne débranchez jamais votre appareil pendant les opérations via Virtualbox
  • Ne désaffectez jamais le port usb utilisé pendant les opérations liant votre logiciel et l'appareil concerné
  • Pour cet essai, nos tests ont été réalisés avec les logiciels "Itunes" (dernière version) et "TomTom home" (dernière version) ainsi que les appareils 3G, 3GS et Tomtom Go 510




Pré-requis


Comme pour toute (bonne) recette, il vous faut quelques ingrédients indispensables:

  • Une Linux à jour (CentOS 6.3 32 bits en ce qui concerne votre serviteur)
  • 2 Go de ram ne seront pas de trop pour être à l'aise (1 Go mini)
  • Un proco correct de préférence Intel Vt compliant ou équivalent AMD-V (mais ce n'est pas obligatoire)
  • La dernière version de VirtualBox que vous trouverez sur cette page
  • Un cd/dvd/iso (rayez la mention inutile) Windows Xp sp2 ou supérieur, avec une licence en règle




Installation et configuration de VirtualBox sous CentOS


  • Téléchargez et installez la version de Virtualbox qui correspond à votre système (5.x, 6.x, 32 bits, 64 bits, etc..). Le système vous demandera le mot de passe root.
  • Lancez Virtualbox une première fois afin de valider l'accord de licence, puis refermez le.
  • Sous CentOS, il vous faut ajouter votre profil utilisateur au groupe "vboxusers". Utilisez pour cela le gestionnaire "utilisateurs et groupes" dans le menu "Système/paramètres" de votre CentOS
  • Fermez complètement puis rouvrez votre session pour bénéficier des droits indispensables (Ne sautez pas cette étape)
  • Téléchargez (enregistrez sur votre machine) l'extension pack, si vous avez installé la version 4.2.6 de Virtualbox, il est ici
  • Rendez vous dans le dossier de téléchargement, faites un clic-droit sur le fichier "extension_pack" téléchargé puis choisissez "ouvrir avec Oracle VM VirtualBox"


capture_vboxusers


Création de la machine virtuelle Windows (XP SP2 pour cet exemple) et paramètres particuliers


capture_gest_virtualbox

Pour la création d'une machine virtuelle Windows XP, nous avons défini (outre les paramètres par défaut) les éléments suivants dans Virtualbox:

  • 512 Mo de ram
  • 32 Mo de mémoire vidéo (afin d'activer l'accélération graphique)
  • 10 Go de disque dur virtuel (choix PIIX4 à la création)
  • Réseau NAT (PCNET-FAST III)
  • Options USB et USB2 cochées dans les paramètres
  • Installation via le lecteur CD/DVD de la machine (ou via un iso déclaré comme ci dessous)


capture_vbox_perif

Pour le paramétrage de Windows XP à proprement parlé, nos modifs :

  • Activation de Windows
  • Désactivation du parefeu
  • Désactivation du centre de sécurité
  • Désactivation de la restauration système
  • Option meilleures performances dans les propriétés système avancées de Windows
  • Installation des "Additions Invité" (Menu périphérique en haut de la fenêtre de la machine virtuelle lancée)



capture_bureau_et_xp-virtuel

Pour les appareils USB que l'on souhaite lier à la machine virtuelle (ici Windows XP):

  • Installez toujours le logiciel (Itunes ou autre) avant la première liaison usb
  • établissez la liaison à l'aide du bouton dédié dans la fenêtre de la machine virtuelle, via un clic droit (screenshot ci dessous)
  • laissez Windows installer les pilotes avant de lancer le logiciel dédié (Itunes ou autre)
  • Si l'appareil n'est pas correctement détecté, désactivez puis ré-activez la liaison à l'aide du bouton dédié (screenshot ci dessous)


capture_bouton_usb

Enfin, installation du logiciel propriétaire et liaison avec l'appareil:

  • Machine virtuelle allumée (ici XP), connectez votre appareil
  • Si votre Linux le détecte comme un support numérique, choisissez "annuler" dans la fenêtre (inutile de le démonter, Virtualbox le fera pour vous)


capture_detect-iphone

  • Établissez la liaison entre la machine virtuelle et l'appareil via un clic droit sur le bouton USB de la fenêtre virtuelle, cochez le périphérique USB concerné


capture_detect-iphone2

  • L'appareil doit maintenant être directement relié au Windows virtuel, et non accessible depuis Linux. Détectable par itunes pour ce qui concerne notre Iphone


capture_itunes2


Astuces


Créez un dossier de partage commun (d'échange donc) entre votre Linux physique et le Windows virtuel. Il vous permettra de gérer vos fichiers depuis l'un ou l'autre des deux systèmes

  • Sur votre machine physique, créez dans votre home (dossier personnel sous Linux) un sous dossier (par exemple: partage)
  • Dans le menu "périphériques" de la fenêtre machine virtuelle, cliquez sur "dossiers partagés" et indiquez le dossier (partage) que vous venez de créer
  • Sur la machine virtuelle, ouvrez un explorateur sur l'adresse: \\Vboxsvr vous y retrouverez le dossier "partage", comme sur l'image ci-après


capture_vboxsvr


Sauvegardez régulièrement vos machines virtuelles

  • Vous retrouverez vos machines virtuelles dans le sous dossier "Virtualbox Vms" de votre dossier personnel
  • Chaque machine virtuelle se présente sous la forme d'un sous dossier
  • Copiez le ou les sous dossiers de votre choix pour les sauvegarder (machines virtuelles éteintes).




Vous avez à présent un Windows disponible à tout instant dans votre CentOS, que ce soit pour un logiciel propriétaire spécifique ou une appli non disponible sous Linux.

Note : Si vos machines virtuelles ne démarrent pas suite à une mise à jour du Kernel de votre CentOS, suivez les indications de cette page sur mgroup.fr


Vous pouvez commenter ou participer à l'amélioration de cet article via le topic dédié du forum.